Comment conserver le Champagne ?

Le champagne de par son alchimie unique n'est pas un vin comme les autres, vous l'aurez remarqué, mais savez-vous comment le conserver?

Votre cuvée préférée a vieilli lentement dans nos caves. Durant cette période, en raison de sa pression interne élevée (supérieure à 5 bars), votre bouteille était bouchée à l'aide d'une capsule hermétique en fer.

C'est uniquement quelques mois avant la vente que nous enlevons cette capsule pour la remplacer par un bouchon en liège. Celui-ci laissera alors respirer le champagne pour l'amener à parfaite maturation.

La durée entre le bouchage liège et la vente est savamment calculée. Il vous offrira un champagne suffisamment mûr, permettant toutefois une conservation suffisante (2 ans).

conserver le champagne

Nous nous permettons de vous expliquer ainsi quelques règles fondamentales de conservation du champagne.

A l'inverse du vin tranquille, vous ne gagnerez rien à faire vieillir du champagne dans votre cave. Au mieux vous ne perdrez rien. Au pire, en raison de la pression importante, le liège poreux laissera échapper petit à petit le gaz, rendant votre champagne moins pétillant. Si la déviation se poursuit, votre champagne commencera à s'oxyder en devenant jaunâtre et en développant des arômes animals très particuliers souvent désagréables à la dégustation.

Le liège composant votre bouchon a des caractéristiques poreuses connues, prévues pour laisser passer une quantité infime d'air. Ces caractéristique étanches se modifient rapidement en cas de mauvaise conservation. Il ne faut donc pas laisser vos bouteilles de champagne debout (même durant une brève période). Le liège sèche alors rapidement et devient moins étanche.

Il n'es pas recommandé également de stocker vos bouteilles de champagne près d'une source de chaleur (même durant une brève période). L'augmentation excessive de la pression interne ne pourra être retenue par le bouchon.

Dans ces deux cas, le liège deviendra moins étanche, laissant ainsi s'échapper du gaz tout en oxydant le champagne qui deviendra rapidement inconsommable.

Pour des conditions de conservations optimales, il est recommandé d'avoir une température constante située entre 10 et 16 degrés, à l'abri de la lumière avec une hygrométrie élevée mais pas excessive, entre 60 et 80%.

La lumière est à proscrire pour des raisons particulières.Les verre transparents, à moyen terme, peuvent parfois laisser apparaître des "gouts de lumières", relativement désagréables, rappelant l'odeur du choux fleur.

Comment servir le champagne ?

Roi des vins et vin des rois, le champagne ne saurait se laisser sevir sans quelques règles fondamentales.

Tout d'abord, vous avez certainement constaté qu'il est plus agréable de déguster le Champagne frais, voir "frappé". Sachez cependant que la température de service de votre Champagne favori est proportionnellement inverse aux arômes qu'il développera au nez et en bouche.

Il est intéressant de savoir refroidir le Champagne en fonction de ses caractéristiques et de ce que l'on attend de la dégustation.

Des amis arrivent à l'improviste? Nous choisirons alors une cuvée légère comme la Grande Réserve ou la Cuvée Montre-cul que l'on plongera dans un seau de glace ou bien que l'on mettra directement au congélateur! Certaine rumeurs font état de la dégradation du Champagne lorsqu'il est mis au congélateur. Si vous n'allez pas jusqu'à la prise de glace il n'en est rien!

Dans les deux cas, vous affinerez votre temps de refroidissement avec un thermomètre approprié et un peu de pratique, mais généralement, sachez que le temps de refroidissement optimal se situe entre 20 et 30 minutes.

Vous dégusterez alors un Champagne frappé, très agréable en sensation, la fraîcheur extrême atténue tous les arômes, votre dégustation est alors facile et désaltérante. C'est le meilleur moyen pour apprécier du Champagne tout au long de la soirée.

Vous souhaitez un moment de dégustation privilégié optimum? Choisissez alors une bouteille de Cuvée Prestige, que vous aurez laissé dans votre réfrigérateur une demie journée. Celle-ci atteindra alors la température de 6-8 degrés. Idéal intermédiaire entre facilité de dégustation, plaisir des sensations et expression aromatique.

Enfin, si vous souhaitez découvrir pleinement la complexité aromatique d'une cuvée, avec la ferme intention d'en sentir et savourer les moindres arcanes structurels, il vous faut servir le Champagne à une température de 10° minimum. Peut être même à température ambiante de cave pour les plus avertis. Ce mode de dégustation est fortement recommandé pour nos cuvées les plus subtiles, telle que l'Orée du Bois ou la Cuvée Légende. Il est cependant valable pour toutes les autres. A cette température, tous les arômes se libèrent et vous pourrez profiter pleinement du travail de vinification réalisé au sein du domaine DELOT.

comment servir le champagne

En résumé, pour la température de service:

>frappé à la glace ou avec un passage au congélateur pour privilégier la sensation inimitable de légèreté et de fraîcheur en bouche de votre Champagne. Préférable sur les cuvées d'entrée de gamme.

>A température du réfrigérateur (obtenue en une demie journée) pour le meilleur compromis arômes/légèreté. Idéal sur les cuvées de puissance moyenne à forte comme le Prestige, le Millésimé ou le Rosé.

>A température élevé (>10°) idéal pour les cuvées comme la Cuvée Légende ou l’Orée du Bois. Ou bien pour savourer pleinement toutes les autres cuvées.

Vous avez rafraichi parfaitement votre bouteille en fonction de vos objectifs? Parfait! Il faut maintenant apporter le plus grand soin au choix de votre verre.

On privilégiera naturellement les contenants de taille modeste, (entre 8 et 12cl). En effet, avec un trop grand contenant, la température augmentera vite, et cela avant d’avoir pu finir votre verre, ce qui peut devenir désagréable. Dans le cas d’un verre de taille plus importante, pensez à "rafraichir" votre verre régulièrement avec du Champagne en provenance de la bouteille.

Le choix de la forme du verre aura aussi son importance. Une coupe à l'angle très ouvert, présentera une très grande surface d'échange entre le Champagne et l'air, ce qui dégazera vite votre précieux nectar. Malgré son apparence flatteuse, ce type de verre est fortement décommandé.

La flute présente deux avantages. Celui de bien voir la taille et la montée des bulles, et sa petite ouverture à son sommet qui conserve bien le gaz.

L'idéal pour la dégustation reste le verre type INAO. Malgré son apparence peu flatteuse, il présente l'avantage d'une oxygénation modérée du vin, tout en concentrant les arômes en son sommet de par sa forme arrondie.

Il faut noter que certaines coupes, type "arôme'up" allient l'avantage visuel de la flûte et les caractéristiques du verre INAO en présentant une forme intermédiaire.